• Marie Bashkirtseff

    Découverte de femme peintre ,encore un destin tragique , je commence à me demander si je ne vais pas me mettre au tricot , en même temps je n'ai pas le talent de toutes ces femmes ,alors ...

     

     

    Marie Bashkirtseff

    Elle a  quelque chose de Sissi

     

    Marie Bashkirtseff (russe :  , née Maria Konstantinovna Bashkirtseva à Gavrontsi près de Poltava, en Ukraine (Empire russe) le 11 novembre 1858 et morte à Paris le 31 octobre 1884, est une diariste, peintre et sculpteur d'origine ukrainienne

     

     

    Marie Bashkirtseff

     

    Auto portrait

    Vie et œuvre

     

    Marie Bashkirtseff est née dans une famille noble. Elle grandit à l'étranger, voyageant avec sa mère à travers l'Europe. Elle parlait couramment en plus du russe le français, l'anglais et l'italien. Sa soif de connaissance la poussa à étudier les auteurs classiques et contemporains. En outre, elle étudia la peinture en France à l'Académie Julian, l'une des rares en Europe à accepter des étudiantes (on y trouvait des jeunes femmes venant même des États-Unis). Une autre étudiante y était : Louise Breslau, que Marie considérait comme sa seule rivale.

    Elle produisit une œuvre importante en regard de sa vie brève ; ses tableaux les plus connus sont Un meeting (représentant des enfants mendiants à Paris) et L'Atelier des femmes (ses compagnes artistes au travail). Toutefois, beaucoup d'œuvres de Marie Bashkirtseff furent détruites par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale

     

     

    Marie Bashkirtseff

    La Réunion

     

    Regardez l'expression de l 'enfant à la blouse bleue

     

     

     

     

    À 15 ans, elle commença à tenir son journal, rédigé en français ; elle lui doit beaucoup de sa célébrité. Ses lettres, notamment une correspondance avec Guy de Maupassant, furent publiées en 1891. Cette correspondance, ainsi que les différentes éditions du Journal publiées entre 1887 et 1980, furent très édulcorées par la famille. Une édition fidèle du Journal a été entreprise en 1995 par le « Cercle des amis de Marie Bashkirtseff ».

    Morte de tuberculose à 25 ans, Marie Bashkirtseff avait eu le temps de laisser sa marque intellectuelle dans le Paris des années 1880. Féministe, sous le pseudonyme de Pauline Orrel, elle contribua par plusieurs articles à la revue La Citoyenne d'Hubertine Auclert en 1881.

     

     

    Marie Bashkirtseff

     

     

     

    Quelques mois avant sa mort, entrevoyant, malgré les dénégations de son entourage, qu'elle était condamnée, elle s'était avisée de relire son Journal, des pages qu'elle avait écrites au jour le jour, très librement, très franchement, et qui constituent son histoire.

    Écrit d'abord uniquement pour elle-même, elle y ajouta une sorte d'introduction en mai 1884 : « Si j'allais mourir, comme cela, subitement, je ne saurais peut-être pas si je suis en danger, on me le cachera... Il ne restera bientôt plus rien de moi... rien... rien ! C'est ce qui m'a toujours épouvantée. Vivre, avoir tant d'ambition, souffrir, pleurer, combattre, et, au bout, l'oubli !... comme si je n'avais jamais existé... Si je ne vis pas assez pour être illustre, ce journal intéressera toujours : c'est curieux, la vie d'une femme, jour par jour, comme si personne au monde ne devait la lire, et, en même temps, avec l'intention d'être lue. » Elle meurt au mois d'octobre sui­vant. Elle est enterrée au cimetière de Passy, dans le 16e arrondissement de Paris. Sa tombe, un studio d'artiste en taille réelle, a été déclarée monument historique 

     

     

    Marie Bashkirtseff

     

    La tombe de Marie Bashkirtseff au cimetière de Passy

     

     

     

    Marie Bashkirtseff

     

     

     

     


  • Commentaires

    12
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 23:21

    Bravo Nanou,

    c'est un très bel article sur une femme peintre il y en a eu tant qui n'ont pas connu la gloire réservée souvent aux hommes. Mais quel destin!

    J'ai bien regardé "le regard de l'enfant en blouse bleue" il est superbe! 

    je te mets le reste en mp

    Bon courage et bisous.

    11
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 20:16

    Les visages sont durs à peindre ! yes bises

    10
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 19:48

    bonsoir ma belle ,elle est bien jolie cette dame,encore une triste journée bien que nous ayons eu un peu de soleil ,bonne soirée ,bisous

    9
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 11:39

    Bonjour Nanou

     De très belles peintures surtout celles des enfants mais elle est morte jeune

    Oui en effet j'adore la musique et chez moi elle marche toute la journée du matin au soir

    Je te souhaite un bonne fin de semaine bisous

    8
    LIANOU
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:55

    bonjour Nanou .

    très belles ces peintures j'aime ce style   et disparue bien jeune   le tableau avec les enfants est magnifique  c'est du talent  .

    ce matin ciel bas voir brumeux c'est la proximité de la marne  ....je t'embrasse bonne journée ....

    7
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:39

    Au fait, GAGNE, tu es la première a être venue ce matin ... Oh Petit Coucou à un coup de mou ... Je vous adore.

    6
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:37

    Oh là, ma Nanou, j'ai encore le temps de la préparer cette retraite, et de remplir mon agenda de ministre, dans le meilleur des cas, c'est pour dans 7 ans ... et j'ai pas fini !!!! Bisous et profite bien de chaque moments de bonheur.

    5
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:17

    Je découvre et je dis un talent de toute beauté, ah ces mômes.... morte jeune, trop.... que c'est dur de ce voir condamnée à cet âge, merci nanou, bises

    4
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:05

    Salut la lève tôt ou la couche tard !!! Tu vas bien ce matin? Le soleil semble vouloir se montrer, ça va être cool.Bon j'ai du ménage à faire, tu  parles d'une pré-retraite ! Mdr.Gros bisous ma Nanou et à plus tard, je repasse entre deux coups de balai.

    gifs  coucou

    3
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 08:30

    Bonjour Nanou ! merci je découvre cette femme ces peintures sont fort intéressantes !!! bisous !

    2
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 06:41

    tu vois nanou c'est ce qui me console aussi !!

    je suis très loin d'avoir son talent

    je vais vivre encore longtemps

    1
    Vendredi 17 Octobre 2014 à 05:35

    http://img15.hostingpics.net/pics/289749bonnejournedentelledelune437.gif

    nanou

    ça va 

    as tu bien dormi

    gros bisous 

    dany

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :