• Et ron et ron petit patapon

     

     

     

    LE HÉRON

       Un jour sur ses longs pieds allait je ne sais où
       Le Héron au long bec emmanché d’un long cou.
                  Il côtoyait une rivière.
       L’onde était transparente ainsi qu’aux plus beaux jours ;
       Ma commère la Carpe y faisait mille tours
                  Avec le Brochet son compère.
       Le Héron en eût fait aisément son profit :
       Tous approchaient du bord, l’Oiseau n’avait qu’à prendre ;
                  Mais il crut mieux faire d’attendre
                  Qu’il eût un peu plus d’appétit.
       Il vivait de régime, et mangeait à ses heures.
       Après quelques moments l’appétit vint ; l’Oiseau
                  S’approchant du bord vit sur l’eau
       Des Tanches qui sortaient du fond de ces demeures.
       Le mets ne lui plut pas ; il s’attendait à mieux,
                  Et montrait un goût dédaigneux
                  Comme le Rat du bon Horace. (1)
       Moi des Tanches ? dit-il, moi Héron que je fasse
       Une si pauvre chère ? Et pour qui me prend-on ?
       La Tanche rebutée (2), il trouva du Goujon.
       Du Goujon ! c’est bien là le dîné d’un Héron !
       J’ouvrirais pour si peu le bec ! aux Dieux ne plaise !
       Il l’ouvrit pour bien moins : tout alla de façon
                  Qu’il ne vit plus aucun Poisson.
       La faim le prit ; il fut tout heureux et tout aise
                  De rencontrer un Limaçon.
                  Ne soyons pas si difficiles :
       Les plus accommodants, ce sont les plus habiles :
       On hasarde de perdre en voulant trop gagner.
                Gardez-vous de rien dédaigner ;
       Surtout quand vous avez à peu près votre compte.
       Bien des gens y sont pris ; ce n’est pas aux Hérons
       Que je parle ; écoutez, humains, un autre conte ;
       Vous verrez que chez vous j’ai puisé ces leçons

    Fable, JEAN DE LA FONTAINE,      

     

     

     


  • Commentaires

    16
    Vendredi 13 Février 2015 à 06:20

    coucou

    15
    Vendredi 13 Février 2015 à 05:27

    coucou ma petite nanou 

    je passe te souhaiter un très 

    http://jardinsduciel.j.a.pic.centerblog.net/ae869075.gif

    avec des gros bisous 

    et un bon vendredi

    dany

    14
    Jeudi 12 Février 2015 à 19:00

    je le voyais un peu plus haut que ça le héron ou alors c'est parce qu'il est caché dans l'herbe le coquin

    bonne soirée

    bisous

    13
    Jeudi 12 Février 2015 à 18:04

    c'est beau dans les bois , mais j'aime pas beaucoup quand ça traine au-dessus de mon lotissement avec mon bassin à poissons à porter de bec !

    12
    LIANOU
    Jeudi 12 Février 2015 à 17:41

    belles photos de notre chère nature et les fables de mr la Fontaine   ne se démodent pas  et pour certaines d'actualité  malgré le temps qui passe .


    je t'embrasse  Lianou

    11
    Jeudi 12 Février 2015 à 08:42

    Dificile à apprendre ! sarcastic bises

    10
    Jeudi 12 Février 2015 à 06:32

    chez nous on écrit ton titre comme ça : " héron petit , pas tapon ! " mais c'est chez nous lol bise

    9
    Jeudi 12 Février 2015 à 06:01

    coucou  ma petite nanou 

    bien hier un cool soleil  j étais contente  

    passe une

    http://nsa24.casimages.com/img/2010/10/16/101016102044841790.gif

    gros bisous

    dany

    8
    Mercredi 11 Février 2015 à 19:30

    J'en ai vu plein aujourd'hui et de très près.

    Bonne soirée. Yves

    7
    Mercredi 11 Février 2015 à 16:24

    Bonjour Nanou

     J'en ai appris et fais apprendre des fables de La Fontaine mais celle ci je ne la connaissais pas

     Bon après midi bisous

    6
    Mercredi 11 Février 2015 à 09:52

    Ah sieur héron, un jour d'hiver il a mangé tous nos koïs japonais... on lui en veut pas, chacun se débrouille pour sa survie, merci nanou, bises

    5
    Mercredi 11 Février 2015 à 09:27

    toujours bien à propos ces fables et toujours aussi dans l'air tu temps malgré les décennies passées, comme quoi l'homme n'apprend rien de ses erreurs!! J'ai fait mon retard de visite et je vois que la nature domine, il est vrai qu'avec elle on est jamais déçu. Gros bisous à toi ma belle.

    4
    Mercredi 11 Février 2015 à 07:08

    moi si je fais la veille

    je mange avant que les filles soient arrivées lol

    bisous

    3
    Mercredi 11 Février 2015 à 06:36

    coucou petite nanou 

    non j ai pas la grippe tu sais  

    un petit coup de froid 

    http://papillondavril.p.a.pic.centerblog.net/ee97c255.gif

    et gros bisous 

    dany

    2
    Mercredi 11 Février 2015 à 06:06

    oh lala !

    il me semble que la maitresse va m'interroger

    zut alors , je la sait pas

    1
    Mercredi 11 Février 2015 à 05:45

    j'ai appris cela à l'école mais je ne me r'appelais plus de tout

    belle journée

    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :